Aider bébé à faire caca

Aider bébé à faire caca : 7 conseils contre la constipation des bébés

Les bébés passent souvent de longues périodes sans aller à la selle. Un nouveau-né, quant à lui, peut être constipé et aider bébé à faire caca peut être nécessaire.

Aider bébé à faire caca : privilégier les méthodes naturelles

Un pédiatre peut prescrire l’utilisation de remèdes maison comme traitement de première intention pour la constipation des bébés si l’enfant est constipé.

La constipation chez un bébé peut être traitée à la maison avec les remèdes suivants :

1. Exercice physique

L’exercice et le mouvement stimulent les intestins d’un bébé de la même manière que chez les adultes.

Comme les bébés ne sont pas encore capables de marcher ou même de ramper, un parent ou une personne qui s’occupe d’eux peut vouloir les aider à faire de l’exercice pour soulager la constipation.

Pour simuler le mouvement d’une bicyclette, le parent ou la personne qui s’occupe de l’enfant peut faire bouger doucement les jambes du bébé alors qu’il est couché sur le dos. Cela peut aider les intestins à fonctionner plus efficacement et réduire la constipation.

2. Un bain relaxant

Donner un bain légèrement chaud (attention à la température) à un bébé peut l’aider à se détendre et à cesser de solliciter ses muscles abdominaux. Cela peut également contribuer à atténuer une partie de l’inconfort associé à la constipation.

3. Modifications diététiques

Certains ajustements diététiques peuvent aider à lutter contre la constipation, mais cela dépend de l’âge et du régime alimentaire du bébé.

Pendant l’allaitement, la mère peut avoir besoin de supprimer certains aliments de son alimentation, comme les produits laitiers. Il peut être nécessaire de procéder par essais et erreurs pour trouver les modifications alimentaires qui conviennent à votre enfant, et il est possible que les changements alimentaires n’aient aucun effet sur la constipation.

Un parent ou une personne qui s’occupe d’un enfant nourri avec une formule peut vouloir essayer un autre type de formule. Il est important de consulter un pédiatre avant de passer à une préparation douce ou sans produits laitiers. Il est peu probable que l’on continue à essayer d’autres préparations si un seul ajustement n’a pas aidé.

Lorsqu’un nourrisson est assez âgé pour manger des aliments solides, les parents ou les personnes qui s’occupent de lui doivent essayer d’introduire des aliments riches en fibres.

En raison de leur teneur élevée en fibres, de nombreux fruits et légumes peuvent aider à stimuler les intestins. Les aliments suivants sont bons pour les bébés qui sont constipés :

  • les pommes sans peau
  • brocoli
  • Les flocons d’avoine, le pain complet et les pâtes complètes sont des exemples de céréales complètes.
  • pêches
  • poires
  • prunes

4. L’hydratation

Les jeunes enfants n’ont généralement pas besoin de liquides supplémentaires, car ils s’hydratent grâce au lait maternel ou au lait maternisé.

Les nouveau-nés constipés, en revanche, peuvent bénéficier d’une petite quantité de liquide supplémentaire.

Lorsqu’un bébé de plus de 2 à 4 mois est constipé, les pédiatres peuvent prescrire l’ajout d’une petite quantité d’eau ou, en de rares occasions, de jus de fruits à son repas.

5. Le massage thérapeutique

Il existe plusieurs façons de masser le ventre d’un bébé pour soulager sa constipation. En voici quelques-unes :

Mouvements circulaires sur le ventre avec le bout du doigt dans le sens des aiguilles d’une montre.

Faire le tour de l’abdomen dans le sens des aiguilles d’une montre.

Presser doucement les pieds du bébé vers le ventre tout en maintenant les genoux et les pieds du bébé ensemble.

Avec le bord d’un doigt, caresser la cage thoracique en descendant le long du nombril.

6. Jus de fruits

Une quantité modeste de jus de fruits, comme du jus de pruneau ou de pomme pur, peut être donnée à un nouveau-né après qu’il ait atteint l’âge de 2 à 4 mois. Ce jus peut contribuer au traitement de la constipation.

Selon les experts, commencez par donner 2 à 4 cuillères de jus de fruits. Le sucre du jus est difficile à digérer. Une plus grande quantité de liquide pénètre donc dans les intestins, ce qui ramollit et désagrège les selles.

Toutefois, avant de donner du jus de fruit à un nouveau-né pour la première fois, il est indispensable d’en parler à son pédiatre.

7. Prendre la température de la cavité rectale

Prendre la température rectale d’un bébé à l’aide d’un thermomètre propre et lubrifié peut l’aider à évacuer ses selles s’il est constipé.

Cette méthode ne doit pas être utilisée fréquemment car elle peut aggraver la constipation. Le bébé peut refuser d’aller à la selle sans aide, ou il peut associer l’évacuation des selles à une gêne, ce qui le pousse à crier ou à pleurer davantage pendant la procédure.

Toute personne qui pense devoir recourir à cette stratégie pour aider le nourrisson à aller à la selle régulièrement doit consulter le médecin du bébé.

Symptômes de constipation chez un bébé

Il peut être difficile de détecter si un nourrisson est constipé, car il peut passer de longues périodes sans aller à la selle. La constipation chez un bébé peut être identifiée par les signes suivants :

  • des selles qui ne sont pas de consistance molle de façon régulière
  • des selles avec une substance argileuse
  • des boulettes de selles qui sont dures
  • tentative d’aller à la selle pendant une longue période en forçant ou en sanglotant
  • éclaboussures de sang cramoisi dans les selles
  • incapacité à manger
  • un estomac grossier

Les symptômes de constipation chez les bébés diffèrent en fonction de leur âge et de leur alimentation. Avant qu’un nouveau-né ne commence à manger des aliments solides, une selle normale doit être très molle, presque comme du beurre de cacahuète ou même plus lâche.

Le signe le plus visible de constipation chez les bébés est la présence de selles dures avant l’ingestion d’aliments solides.

Les bébés nourris au sein peuvent évacuer fréquemment des selles au début, car le lait maternel est plus facile à digérer. Cependant, lorsqu’un bébé a entre 3 et 6 ans, il ne peut émettre de grosses selles molles qu’une fois par semaine, voire pas du tout.

Les bébés nourris au lait maternisé ont une fréquence de selles plus élevée que les nouveau-nés allaités. La majorité des bébés nourris au lait maternisé vont à la selle une ou deux fois par jour. Certains bébés nourris au lait maternisé, en revanche, peuvent passer plus de temps entre les selles sans être constipé.

Lorsqu’un parent introduit des aliments solides dans l’alimentation d’un bébé, le risque de constipation augmente. Si un parent ou un soignant introduit du lait de vache (autre que le lait maternisé) dans l’alimentation d’un bébé, celui-ci peut devenir constipé.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Consultez votre pédiatre obligatoirement si un nouveau-né n’a pas évacué de selles depuis un jour ou deux et que d’autres symptômes sont présents, comme par exemple

  • des selles avec du sang
  • Le nourrisson semble être irritable.
  • Le bébé semble avoir un malaise au niveau de l’estomac.
  • Après avoir pris des mesures pour soigner la constipation du bébé, il n’y a eu aucun changement.

Les remèdes maison sont fréquemment utilisés pour commencer le traitement. Si les remèdes maison échouent, un médecin évaluera l’enfant et, dans de rares cas, donnera des médicaments tels que :

  • des laxatifs
  • lavements
  • suppositoires

Ces médicaments ne doivent jamais être administrés à un bébé, sauf si un médecin les a prescrits.

Retrouvez d’autre conseils sur le suivi des nourrissons sur améli

Résumé

La constipation chez un nouveau-né peut causer de l’inconfort et de l’irritation. La constipation peut être soulagée à l’aide de divers remèdes maison.

Si les symptômes ne s’améliorent pas, il faut consulter le pédiatre du nourrisson pour connaître les autres possibilités de traitement.

Retour haut de page