10 conseils pour prendre l air avec votre bebe

10 conseils pour prendre l’air avec votre bébé

Amener son enfant à l’extérieur peut être une entreprise plutôt intimidante pour toute nouvelle maman – surtout si vous voyagez seule. C’est d’autant plus vrai si vous devez prendre les transports en commun avec votre jeune enfant, un grand sac à langer, et peut-être même la poussette !

Parmi les paramètres à risque : une météo capricieuse pourrait vous jouer des tours. Que ce soit les journées trop chaudes de canicule qui se multiplient ces dernières années ou tout simplement une averse torrentielle surgissant d’un coup, il y a de quoi anéantir vos intentions de sortie (ou de retour à la maison).

Vous vous demandez comment les autres mères qui s’occupent de leurs enfants parviennent à rester posées ? Elles restent calmes et sereines tout en changeant les couches et en gardant les yeux fermés, sans jamais paraître aussi désorganisées ou s’agacer des difficultés des transports.

Eh bien, il faut simplement s’habituer à l’exercice et planifier un maximum de choses avant de quitter la maison. Voici quelques conseils pour vous aider à ne pas rester enfermée chez vous jusqu’à ce que votre enfant soit grand.

Nos 10 conseils pour les mamans qui veulent sortir avec leur bébé en toute sérénité

1. Ne précipitez pas les préparatifs

Si vous préparez votre sac à langer à la dernière minute, vous risquez d’oublier quelque chose. En vous préparant au plus tôt, vous aurez tout le temps de vous rappeler ce que vous devez emporter – voire de faire une liste.

De plus, quelle pire idée que de commencer votre voyage en étant stressé et inquiet ? La meilleure chose à faire serait alors de faire une liste des choses dont vous pensez avoir besoin. Elle se complétera au fur et à mesure de vos sorties mais après quelque temps, vous connaîtrez la liste par cœur !

2. Apportez toujours des extras

Oui, vous avez pris le temps de faire une liste de tout ce qui est nécessaire mais pensez également à apporter des petites choses supplémentaires, au cas où. Quelques couches de rechange pour le bébé, des vêtements pour le petit et pour vous (s’il a tendance à faire ses besoins, son pipi ou son rot sur vous), etc…

3. Soyez prêt à affronter (ou plutôt éviter) la foule

Pour faire votre petite sortie, soyez prêts à passer dans des endroits un peu bondés avant d’être dans le calme. La foule n’est agréable pour personne et encore moins pour les bébé qui pourraient avoir peur du bruit ou simplement des gens.

N’en faites donc pas trop non plus et évitez autant que possible ces endroits. La dernière chose que vous voulez, c’est de vous battre pour trouver un siège tandis que vous avez un enfant stressé dans les bras et aucun endroit pour poser votre sac à langer surchargé.

4. Prévoyez une stratégie de secours

De nos jours, la majorité des centres commerciaux, des hôpitaux et autres lieux publics disposent d‘espaces de soins efficaces pour les bébés. Après tout, vous ne savez jamais quand votre enfant décidera de faire ses petits besoins ou d’avoir faim.

Or, il arrive que l’espace soit occupé ou en rénovation au moment où vous en avez le plus besoin ! En cas de telles urgences imprévues, prévoyez un plan de secours. Par exemple, emportez un foulard d’allaitement au cas où vous devriez allaiter devant d’autres personnes. De plus, si vous devez nettoyer le bébé sur un banc, un tapis à langer peut être utile.

5. Réfléchissez à l’usage d’une poussette

Si vous avez une voiture, une bonne poussette pliable est idéale. Elle se range facilement dans votre coffre tandis que votre bambin est installé bien en sécurité dans son siège bébé à l’avant. Il vous suffit ensuite de déplier la poussette pour aller prendre l’air ou faire un pique-nique avec vos amis.

>> Comment choisir la meilleure poussette pour votre bébé ?

En revanche, emmener un jeune bébé dans une poussette dans les transports en commun peut s’avérer assez gênant. Il faut qu’il y ait une place assez grande pour ranger la poussette avant de monter dans le bus. Puis, il faudra assez de place pour que vous puissiez sortir une fois arrivé à destination.

Investissez dans une écharpe ou un porte-bébé et habituez-vous à l’utiliser si vous voulez éviter ces désagréments supplémentaires.

6. De quoi porter votre enfant près de vous

Vous pouvez garder une bonne liberté de mouvements en tenant votre enfant dans une écharpe de portage. Une bonne écharpe vous permettra de tenir votre bébé en toute sécurité tout en vous donnant la possibilité d’avoir les mains libres.

Faîtes cependant attention aux modèles. Bien que certains porte-bébés se prêtent bien à une position debout, d’autres sont un peu moins confortables à utiliser en position assise. Vous pourriez trouver difficile de garder la position longtemps, notamment dans le cadre de pique-niques avec des amis.

Bien sûr, le landau est encore un excellent choix pour garder le nourrisson pendant que vous mangez ou que vous faîtes d’autres activités mais nous avons déjà mentionné ses défauts.

7. Évitez les aliments à risque

Il n’est pas facile de manger des aliments à base de liquides chauds (soupes, bouillons, thés etc…) lorsque vous avez votre nourrisson contre vous. Il est normal d’avoir peur de renverser du liquide chaud sur lui.

Commencez par vous en tenir aux aliments simples à transférer de l’assiette à la bouche, comme le riz, le pain et les salades. À moins que vous ne soyez certain que le bébé dormira profondément pendant un certain temps dans son landeau, vous pouvez éviter d’aller vers des plats trop longs à préparer.

8. Choisissez judicieusement les personnes avec lesquelles vous allez manger.

Dans la mesure du possible, essayez d’avoir au moins un membre de votre groupe habitué à porter un enfant. Cela peut être un membre de votre famille ou un couple ayant déjà eu des enfants en bas âge et qui savent comment s’y prendre.

Cela peut vraiment s’avérer utile au cas où vous auriez besoin d’une paire de mains supplémentaire pour aller rapidement aux toilettes ou s’il y a une quelconque urgence.

9. Connaissez vos limites et celles de votre bébé

Soyons réalistes, après une heure ou deux à porter votre bébé, il va avoir tendance à s’agiter. Il va peut-être commencer à bouger, à avoir une couche changée ou à être nourri.

Ne vous attendez donc pas à ce qu’une sortie de plusieurs heures se déroule comme prévu ! Limitez la plupart des déplacements à deux heures maximum – planifier le tout à l’avance est un bon moyen d’y parvenir. Cela vous évitera d’être trop fatigué ou d’avoir mal au dos tout en ne dépassant pas le seuil d’irritabilité de votre enfant. Notez que ce n’est qu’une estimation et que tous les enfants sont différents !

10. Connaissez-vous pour gagner du temps

Il est souvent difficile d’essayer des vêtements, de faire des aller-retour en cuisine et beaucoup d’autres activités en tenant un bébé, surtout si vous êtes seule. De plus, c’est sans compter le fait que ce n’est jamais une bonne idée de poser votre bébé. Que ce soit sur un canapé où il n’est pas bien calé ou encore pire sur le sol, vous ne pouvez pas juste vous en débarrasser parce que vous avez autre chose à faire !

Connaître votre taille par exemple, peut vous aider à éviter d’utiliser la cabine d’essayage et à tirer le meilleur parti des miroirs. Vous pouvez simplement déterminer votre taille type à la maison.

Conclusion

Il ne vous reste plus qu’à essayer ces quelques astuces et constater par vous même si elles font la différence. Il se peut qu’avant même de vous en rendre compte, vous emmeniez votre enfant partout avec vous tout en servant  d’exemple aux autres nouvelles mères que vous rencontrerez.

Cet article vous est proposé par le site Manger en Plein Air qui met un point d’honneur à vous aider à profiter de la vie en toute situation et de préférence, avec toute la famille.

Retour haut de page