La motricité libre, c’est quoi ?

motricité libre

motricité libre

 

 

Aujourd’hui, de plus en plus de crèches et d’haltes-garderies pratiquent la motricité libre. Mais au fait, qu’est-ce que la motricité libre ?


La motricité libre est un concept inventé dans les années 1960 par la pédiatre Emmi Pikler consistant à laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps sans l’intervention de l’adulte et lui permettant ainsi de se développer en toute confiance.  


En appliquant son concept de motricité libre dans l’Institut Loczy, qu’elle dirige à Budapest, le Dr Pikler s’aperçoit que le développement moteur de l’enfant s’acquiert de manière naturelle mais aussi que la liberté accordée aux enfants leur apporte un sentiment d’accomplissement et de sécurité.  

Comment se traduit la motricité libre aujourd’hui ?

Pour les bébés, l’enfant est installé sur le dos. Il peut se déplacer en toute liberté. On dispose à ses côtés, à portée de main, différents jeux afin d’éveiller ses sens. L’objectif est de laisser l’enfant faire ses acquisitions de façon autonome et surtout ne pas le contraindre à une position dans laquelle il ne saurait pas se mettre tout seul.

Ainsi, on évitera dans la mesure du possible les transats, trotteurs ou autres cales bébé.

Pour les plus grands, les professionnels vont leur mettre à disposition des jeux de motricité fine de type encastrement, construction, transvasement et des jeux de grande motricité de type draisienne ou ballon. L’enfant n’explore pas le monde seul mais l’adulte est là pour l’encourager, le sécuriser. L’adulte ne fait donc pas les choses à la place de l’enfant. L’objectif est encore une fois de laisser l’enfant progresser à son rythme.


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés